EDITO

Pascal Farella - CEO WeAre Group

Pascal Farella – CEO WeAre Group

Chers collaboratrices et collaborateurs,

Tout d’abord je vous présente à toutes et à tous
mes meilleurs vœux pour une superbe année 2019.
Mais avant de parler de cette nouvelle année revenons sur 2018…

L’année a été marquée par une accélération du niveau d’exigence de nos clients. Nous avons dû accroître notre performance opérationnelle, et faire face à des demandes de baisses de prix fortes et immédiates. La concurrence s’est encore accrue, en France et à l’international, avec l’arrivée de nouveaux challengers.
Dans ce contexte très exigeant, les nouveaux outils de pilotage quotidien et vos efforts ont permis d’adapter notre organisation et nos outils de production.
Nous avons réalisé plus de 20 M€ d’investissements dans nos usines, transformé et automatisé nos lignes de production et réorganisé le pilotage du central. Nous avons aussi concrétisé nos projets de développement technologique avec notamment l’obtention de la certification d’AIRBUS sur les pièces additive en Titane.

Cette année a été aussi tout particulièrement marquée par la création et le lancement de WeAre Pacific nous permettant de proposer des productions au Japon, en Thaïlande, au Vietnam, à Singapour et en Malaisie. Cette stratégie d’adaptation industrielle et de déploiement par l’innovation et l’international lancée il y a 3 ans est unanimement saluée par nos clients. En très peu de temps, WeAre a acquis une forte légitimité et une véritable reconnaissance ; certains clients majeurs nous ont même décernés des prix pour valoriser notre stratégie et notre performance.
Ces projets concrétisés en 2018 nous permettent d’offrir à nos clients un panel unique de compétences techniques et de moyens technologiques. Cette nouvelle édition de la newsletter WeAre vous présente les meilleurs exemples de ces nouveaux atouts industriels.
Notre image est fondée sur celle de sociétés familiales qui composent notre entreprise et sur la marque « WeAre » en particulier à l’international et sur les nouveaux marchés. Il devenait nécessaire de refondre les logos de nos filiales historiques pour concrétiser cette appartenance au groupe WeAre. Ces nouveaux logos marquent notre détermination de poursuivre la construction d’un groupe intégré, fort et pérenne, entièrement tourné vers l’avenir et expriment notre reconnaissance vis-à-vis de tous ceux qui ont fait l’histoire des sites.
En 2019 nous allons poursuivre les chantiers et les changements mis en œuvre en 2018. Notre effort d’adaptation et de croissance devra se poursuivre pour le bénéfice de tous. Je suis ravi et fier de partager avec vous certains projets forts qui vont marquer l’année qui débute :

  1. Finalisation du virage industriel et technologique de l’ensemble de nos sites.
  2. Inauguration des nouveaux sites Bouy, EFOA, UMPM et Montauban II accueillant le centre de commandement du groupe.
  3. Internationalisation de notre supply chain afin de tirer le meilleur de notre large présence internationale et d’en faire bénéficier nos clients.
  4. Concrétisation de nos projets R&D et déploiement sur l’ensemble de notre chaine de valeur.

Pour finir, la stratégie lancée il y a 3 ans a pu surprendre tant dans sa vision que dans sa rapidité d’exécution, nous n’allons pas en rester là.
Très prochainement nous présenterons et lancerons la démarche Move To 2022 qui préparera le groupe aux défis qui vont transformer notre industrie dans les 10 prochaines années.

Au nom de l’ensemble de l’équipe de direction, je vous remercie et vous souhaite à nouveau à toutes et à tous ainsi qu’à vos familles une excellente année 2019.

Bien chaleureusement,
Pascal Farella


Une identité visuelle fédératrice,

construite sur des valeurs partagées et la volonté à relever les défis au-delà des frontières, et sur la reconnaissance envers tous ceux qui ont fait l’histoire des sites.

Ces logos marquent notre détermination à poursuivre la construction d’un groupe intégré, fort et pérenne, entièrement tourné vers l’avenir.


En route pour 2019

 


L’année 2018 se termine sur une croissance pour Bouy (+18%) marquée par la création de l’Unité Autonome de Production usinage métaux durs, signe fort de notre volonté d’être un acteur majeur du secteur. Cette ligne entièrement robotisée, ultra compétitive, avec une gestion automatique des outils permet de proposer à nos clients la fabrication de tous types de pièces de moins de 800 au cube en métaux durs (Titane, Inconel, Inox) quel que soit leur niveau de complexité et le volume de production requis.
L’année 2018 a aussi été marquée par la réalisation d’investissements importants pour offrir des capacités supplémentaires aux clients historiques (15 centres – 4500 m² de bâtiment), la refonte complète du management et des modes de pilotage opérationnel, l’optimisation du système de MRP et du pilotage de la supply chain.
Le site a aussi mis en place un Hub destiné à la distribution de la matière (Titane, Inconel, Inox). Equipé de machines de découpe jet d’eau et de solutions d’imbrication cette plateforme permet le stockage, la découpe et l’optimisation de la matière pour l’ensemble des usines du groupe.
En  2019 nous poursuivrons notre stratégie métaux durs en injectant des nouvelles technologies à chaque étape du processus de production et nous renforcerons nos positions chez nos clients historiques.


A St Nicolas de Redon [site de traitement de surface] l’année 2018 a été une année de profonde transformation marquée par la remise en cause complète des flux et de l’engagement des lignes, l’optimisation, la standardisation et l’automatisation du masquage, la transformation du pôle CND et son passage en ligne de produit.
Grâce au chantier Excellence et Précision, l’ensemble des processus ont été revus afin d’atteindre un niveau de qualité et de précision optimum – ce projet est en cours de déploiement.
Enfin, et dans le but de coordonner l’ensemble des initiatives et d’améliorer la diffusion de l’information, un système d’affichage dynamique a été mis en place. Deux flux d’informations irriguent l’usine : informations générales sur la vie du site (visites, indicateurs clés, informations RH…) et information sur le processus de production (ligne TS Acier).



L’année passée le site de COMEFOR a mené à bien plusieurs chantiers d’optimisation des processus industriels, de sécurisation des moyens et de montée en compétence pour mieux répondre aux besoins du marché aéronautique.
Le site a aussi lancé son pôle outillage dédié au groupe et à certains clients. COMEFOR a accéléré le déploiement de la stratégie défense afin d’accompagner ses clients historiques dans la montée en puissance du marché.



A Herbignac, l’année 2018 a été marquée par un complet remaniement industriel du site, l’aménagement d’un nouveau bâtiment de fraisage de 4000 m², le passage généralisé en lignes de produits, l’optimisation et la standardisation des productions et la mise en ligne du contrôle.
Le site à aussi accueilli 18 demandeurs d’emploi embauchés après formation, formé des tuteurs et ses managers et vu le remaniement complet de son pôle tournage déjà en marche pour être sous 2 ans une de nos plus belles « usines de futur ».
Affectation sur des machines spécifiques qui permettent de réduire les temps de changement de série de manière très significative (divisé par 4) et ainsi faire croitre la capacité de production de l’usine en utilisant au mieux les moyens existants.


Lancement du Pôle Services Saint André des Eaux

Le 29 janvier 2018, Espace Saint André lançait son Pôle Services en présence de la nouvelle équipe. L’occasion de rappeler à tous la mission de cette nouvelle structure, les enjeux et challenges majeurs à relever, les premières réussites de 2018, et de présenter les perspectives 2019.
Le Central WeAre y est intervenu pour souligner le rôle clé que doit jouer le Pôle Services au sein du groupe, tant d’un point de vue business que d’un point de vue sécurisation de la performance OTD.
Julien CHATAL et les 40 personnes de cette nouvelle équipe proposent désormais une offre répondant aux besoins AOG / Rechanges / One-shot / Programmes courts / Délestage.
La pertinence du modèle est d’ores et déjà confortée par des 1ers succès commerciaux récemment obtenus sur des business parfaitement dans nos cibles stratégiques. Bravo !
Et bon envol au Pôle Services !



Tablet Holder A380

à l’issue d’un travail collaboratif intense et un fort investissement de toutes les Business Units, nous sommes fiers d’annoncer en ce début d’année 2019 la concrétisation du premier projet Design and Built du groupe WeAre par la livraison du 1er système embarqué cabine en additive série de Tablet Holder A380 destiné à voler pour la compagnie japonaise ANA.
Ce résultat a nécessité trois années de développement collaboratif entre AIRBUS et WeAre Engineering, PRISMADD et les autres sites de WeAre Group. La volonté des deux partenaires de croire en l’innovation a permis l’élaboration d’un produit unique qui combine prouesses et technologies du groupe : conception de pièces en additive plastique, optimisation en structure lattice,
insertion de mécanismes métalliques de haute précision, développement d’une peinture métallique de finition qualité cabine, conception et pilotage de l’ensemble du processus industriel et réalisation de bancs de tests robotisés pour qualifier le système.
Ce sont les efforts et la créativité de chacun qui ont permis l’exploit d’introduire le 18 janvier 2019 sur le marché aéronautique le premier système issu d’impression 3D certifié par l’EASA pour l’environnement cockpit : le système Electronic Flight Bag.
Ce succès est emblématique pour le groupe qui a fait de la fabrication additive un axe très fort de sa politique d’innovation industrielle marquée en 2018 par la qualification pour les plus grands acteurs de l’aéronautique du titane, inconel et polymère (FDM et SLS), la production en série de pièces en
additive dans les domaines du cosmétique et de la défense, la réalisation de gros projets de redesign ou de développement de systèmes complets, et le déploiement de la solution logicielle de 3DTrust qui permet un pilotage à 100 % de l’ensemble du processus.
Nous souhaitons donc « bon vol » au Tablet Holder !

Remerciements :
Côté WeAre la famille Farella, avec une attention particulière à Alain et Gilbert Farella et ses équipes en premier, puis les sites d’ESPACE, CHATAL, PRISMADD, WeAre Engineering et le central.
Côté AIRBUS, Geneviève Schubetzer, Bruno Alquier et Philippe Lagain avec les équipes BE et Qualification.


L’année a été marquée par les efforts du site Toulousain pour optimiser sa production afin de répondre aux baisses de prix, par l’arrivée des premières pièces moteur et par la sécurisation de son parc machine.


L’année 2018 s’est conclue par une croissance de 2.5 %. Elle a été marquée par plusieurs initiatives importantes pour l’avenir.
Parmi ces nombreux chantiers notons : la démarche d’optimisation du taux d’utilisation des moyens industriels, l’industrialisation de pièces complexes destinées aux marchés de la défense et à l’additive, la montée en puissance de l’excellence opérationnelle grâce à la mise en place de nouveaux outils de management et de pilotage de la performance.
Le site a aussi lancé des chantiers d’optimisation d’usinage et s’est préparé au passage en lignes de produits.
Outil de communication et de management de l’amélioration continue la solution room est désormais au cœur du pilotage du site.
Optimisation des changements de séries par la mise en familles de pièces spécifiques permettant d’augmenter la productivité afin de conserver des marchés fortement concurrencés.


Pour UMPM, 2018 a été l’année de l’expression de toutes les forces du site. Rapidité, flexibilité, compétitivité, sens de la performance ont permis de développer un nouveau marché Aérostructure.
Le travail de fond effectué par les équipes et les extensions prévue en 2019 permettent de prédire que dans quelques mois UMPM sera le site de référence du fraisage au Maroc.
Intégration de nouvelle commande numérique pour le démarrage en série nouvelles affaires captées en 2018.


Pour Raouf Moustahssine l’usine du futur c’est maintenant !
Ce qui frappe en rentrant dans le nouveau bâtiment d’EFOA livré fin 2018 c’est l’ingéniosité dont a fait preuve son dirigeant et ses équipes pour imaginer et construire une usine toute entière tournée vers la productivité !
Robotisation, simplification des flux, digitalisation du monitoring tout a été fait pour permettre l’atteinte d’une efficacité et d’une qualité optimale des produits !


Pour CHATAL Rabat, 2018 a vu la mise en œuvre de nouveaux moyens et le lancement de nombreux chantiers (structuration, montée en compétence) afin d’améliorer la performance du site, réussir les transferts industriels et préparer la croissance et contribuer à la compétitivité de l’offre du groupe.
Intégration des nouveaux tours commande numérique pour absorber les transferts de production avec Ratier Figeac, et nouveaux développements avec Airbus et Le Piston Français.


L’année 2018 a vu une montée en cadence régulière du site qui a sécurisé ses moyens, développé les synergies avec les autres sites et préparé les futurs transferts.
Le site est devenu un atout fort pour le groupe.
Développement de l’activité de montage avec une augmentation des quantités d’appel des BOITIERS GAZ A320 et le démarrage d’un nouveau projet tendeur de câble A320. Parler ici de WeAre Pacific et de ses sites de production au Japon, en Thaïlande, au Vietnam à Singapour et en Malaisie serait très certainement pousser trop loin la patience de nos lecteurs ! Promis, la prochaine newsletter fera la part belle à nos activités à l’international !

 


Parler ici de WeAre Pacific et de ses sites de production au Japon, en Thaïlande, au Vietnam à Singapour et en Malaisie serait très certainement pousser trop loin la patience de nos lecteurs !

Promis, la prochaine newsletter fera la part belle à nos activités à l’international !